Signer en ligne Faites la lumière sur le féminicide de Karla Pontigo

Karla Pontigo, victime d'un féminicide au Mexique

Victime de féminicide au Mexique

Agée de 22 ans, Karla Pontigo est violemment agressée le 28 octobre 2012 sur son lieu de travail. Gravement mutilée, elle décède le lendemain à l’hôpital des suites de ses blessures. Le Procureur général de l’État de San Luis Potosí conclut pourtant à un « accident », alors même que l’autopsie de Karla témoigne de signes clairs d’une agression sexuelle et de multiples sévices. Pendant des mois, la famille de Karla se bat pour accéder au dossier de l’enquête. Elle ne l’obtient qu’après avoir pu faire appel sur base de la constitution mexicaine, plus de sept mois après le décès de la jeune femme.

Une enquête bâclée

Le dossier révèle l’inefficacité et le manque de volonté des autorités à s’emparer de l’affaire. L’inspection de la scène de crime n’a lieu que 29 h après les faits ; ce laps de temps ayant pu permettre la disparition de nombreuses preuves, voire leur destruction volontaire. Par ailleurs, les enquêteurs n’ont pris aucune photo de la scène ni collecté aucune empreinte ou autre élément ayant pu permettre de retrouver le ou les coupables des faits.

Avec l’aide de l’association Fundacion para la Justicia y el Estado de Derecho (FJEDD) et d’Amnesty International, la famille de Karla se bat pour obtenir justice et apporte aux autorités de nombreuses informations concernant la violence psychologique et le harcèlement sexuel que subissait la jeune femme de la part de son responsable. Le 13 novembre 2019, une première victoire est obtenue : la Cour suprême du Mexique ordonne que la mort de Karla soit investiguée en tant que féminicide. Cette enquête a été ouverte en 2020, mais les autorités en charge de l’inspection de la scène de crime, elles, ne sont toujours pas incriminées.

Une indifférence insupportable

Le manque de considération et de sérieux dans l’enquête concernant le féminicide de Karla Pontigo n’est malheureusement que l’un des multiples cas connus au Mexique. En 2009, la Commission interaméricaine des droits de l’Homme avait déjà condamné le pays pour son incapacité à traiter et à prévenir de tels crimes.

Une telle impunité envoie le message inacceptable que les féminicides et les violences faites aux femmes peuvent être tolérés dans la société mexicaine. Aidez-nous à interpeller les autorités locales et à exiger qu’en plus de l’enquête sur le féminicide, une enquête sur la négligence des autorités soit ouverte. Signez la pétition !

PNG

Toutes les infos
Toutes les actions

MARATHON DES LETTRES : Soutenez 10 personnes en danger

10 personnes en danger dans le cadre du marathon des lettres 2020. Signez pour les défendre, les faire libérer ou demander justice !