Marathon des lettres : Aleksandra Skochilenko, emprisonnée pour avoir dénoncé l’agression de la Russie contre l’Ukraine

Aleksandra Skochilenko

La vie d’Alexandra est remplie d’art et de musique. Cette jeune femme aime jouer du piano, de la guitare, de la mandoline et de la flûte, et animer des sessions improvisées lorsque des personnes veulent jouer ensemble.

Jusqu’à 10 ans d’emprisonnement

Face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, elle a décidé d’agir. Le 31 mars 2022, dans un supermarché de Saint-Pétersbourg, elle a remplacé les prix par de petites étiquettes en papier où étaient inscrites des informations sur l’invasion.

Le 11 avril 2022, tôt dans la matinée, elle a été arrêtée par la police, avant d’être inculpée de « diffusion publique d’informations qu’elle savait fausses au sujet de l’utilisation des forces armées de la Fédération de Russie ». Ce nouvel article du Code pénal a été introduit à la hâte par le gouvernement russe en mars 2022 pour tenter d’empêcher les Russes de critiquer l’invasion de l’Ukraine. Des dizaines de personnes ont déjà été arrêtées en vertu de cet article.

Alexandra est détenue depuis lors, harcelée à la fois par le personnel et par des codétenues. Atteinte de la maladie cœliaque, elle ne peut consommer de gluten sous peine de tomber gravement malade. Étant donné que le centre de détention ne lui fournit pas d’aliments qu’elle peut consommer sans risque, elle doit le plus souvent s’abstenir de manger. Si elle est déclarée coupable, elle encourt jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Passez à l’action sans attendre pour demander sa libération !

Vous voulez savoir à quoi ça sert de signer des pétitions ou de commander gratuitement des kits d’écriture de lettres en faveur d’individus en danger ? Écoutez notre Podcast Epistola ci-dessous où un ancien prisonnier d’opinion iranien parle avec un militant qui a écrit pour lui !

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit