Marathon des lettres : Luis Manuel Otero Alcántara, un artiste en prison pour avoir défendu la liberté d’expression

Luis Manuel Otero Alcántara

Luis Manuel Otero Alcántara est un militant et artiste noir autodidacte de Cuba. Il aime peindre, danser et porter des costumes rose vif. Sa maison de San Isidro, l’un des quartiers les plus pauvres de La Havane, est un refuge pour la communauté, une maison ouverte où rencontrer des personnes et créer des liens.

Un artiste emprisonné pour avoir protégé la liberté d’expression

Frustré par le décret 349, un texte de loi visant à réduire au silence les artistes exprimant des critiques, Luis Manuel est devenu un dirigeant du mouvement San Isidro, un groupe d’artistes, de journalistes et de militant·e·s de tous horizons qui défend le droit à la liberté d’expression et dont les membres sont victimes d’actes d’intimidation, placés sous surveillance voire détenus.

Le 2 mai 2021, des agents de la sûreté de l’État sont allés chercher Luis Manuel à son domicile, où il observait une grève de la faim pour protester contre la saisie de ses œuvres par les autorités. Ils l’ont emmené dans un hôpital et coupé du monde extérieur. Après sa libération, un mois plus tard, les forces de sécurité ont continué à surveiller tous ses faits et gestes.

Le 11 juillet 2021, Luis Manuel a diffusé une vidéo en ligne dans laquelle il indiquait qu’il allait participer à l’une des plus grandes manifestations que Cuba ait connues depuis des décennies. Il a été arrêté avant de se joindre à la manifestation et emmené à la prison de sécurité maximale de Guanajay, où il se trouve toujours. Le 24 juin 2022, il a été condamné à cinq ans de prison, à l’issue d’un procès à huis clos. Il voit son état de santé se dégrader en prison et ne bénéficie pas de soins médicaux adaptés.

Passez à l’action pour demander la libération immédiate de Luis Manuel.

Vous voulez savoir à quoi ça sert de signer des pétitions ou de commander gratuitement des kits d’écriture de lettres en faveur d’individus en danger ? Écoutez notre Podcast Epistola ci-dessous où un ancien prisonnier d’opinion iranien parle avec un militant qui a écrit pour lui !

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit