Pologne : non aux restrictions de l’avortement

pologne avortement pétition
De dangereuses nouvelles restrictions de l’avortement Les droits des femmes et des filles sont à nouveau attaqués en Pologne. La loi polonaise sur l’avortement est déjà l’une des plus restrictives d’Europe. En effet, l’avortement n’y est autorisé qu’en cas de viol ou d’inceste, lorsque le fœtus souffre d’une malformation sévère ou mortelle, ou d’une maladie incurable mettant sa vie en danger, ou lorsque la vie ou la santé de la femme ou de la jeune fille est en danger. Alors que le monde entier a les yeux rivés sur le Covid-19, le Parlement polonais est en passe de durcir encore plus ces conditions déjà drastiques. À partir du 15 avril 2020, il doit débattre d’une modification législative émanant de l’initiative « Stop avortement » qui, si elle était adoptée, renforcerait les restrictions à l’accès à l’interruption volontaire de grossesse. Soumise il y a plusieurs années par la Fondation Vie et Famille (Fundacja ycie i Rodzina), un groupe anti-choix, cette proposition vise à supprimer l’un des trois motifs d’avortement autorisés dans le droit polonais, à savoir l’existence de malformations graves ou mortelles du fœtus. Un impact grave sur la santé des femmes Les statistiques officielles montrent que la plupart des avortements légaux en Pologne sont pratiqués pour ce motif. Les recherches menées par Amnesty International en Irlande, au Salvador, au Nicaragua et au Paraguay montrent que dans tous ces pays, les femmes et les jeunes filles paient un lourd tribut aux (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit