Action : Stop aux violences sexuelles en Egypte

Pendant les révolutions arabes qui ont conduit au renversement de Hosni Moubarak, les femmes égyptiennes ont joué un rôle de première ligne. Elles ont manifesté main dans la main avec les hommes pour exiger une société plus juste et le respect de leurs droits fondamentaux. Aujourd’hui, malgré les nombreuses promesses du nouveau Président Mohamed Morsi, les femmes sont victimes de discriminations – en droit comme en pratique – et de violences sexuelles récurrentes – parfois commises par les autorités elles-mêmes – qui demeurent impunies. Contexte Pour un grand nombre de femmes égyptiennes, les révolutions arabes ont été l’occasion de pendre part activement à la vie publique et citoyenne de leur pays afin de faire reconnaître leurs droits une bonne fois pour toutes. Dans son programme présidentiel, Mohamed Morsi avait déclaré que les femmes et les hommes étaient égaux. Il s’était engagé à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin au harcèlement sexuel contre les femmes ainsi qu’aux discriminations sur le lieu de travail. Il avait également promis, avant son élection, de nommer des femmes et des membres de la minorité copte comme vice-présidents. Une fois au pouvoir, le Président n’a cependant tenu aucune de ces promesses. Aujourd’hui, les femmes égyptiennes sont encore en proie aux discriminations et aux violences liées au genre. La législation nationale ne leur donne pas les mêmes droits que les hommes en matière de mariage et de divorce. Des (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit