Stop aux féminicides : exigez protection et justice pour les femmes dans l’État de Mexico !

Au Mexique, et plus particulièrement dans l’État de Mexico, le nombre de féminicides continue sa sinistre progression. Les femmes, assassinées parce qu’elles sont… des femmes, sont contraintes de vivre dans un pays qui ne les protège pas et où ces crimes abjects sont un fléau quotidien. Pire, l’immense majorité de ces crimes restent impunis et c’est souvent aux familles endeuillées qu’incombe la lourde charge de se battre pour obtenir justice et vérité.

L’État de Mexico, l’État le plus dangereux pour les femmes

Au moins 41 féminicides ont été recensés dans l’État de Mexico au cours des trois premiers mois de 2022 selon le Secrétariat exécutif du Système national de sécurité publique du Mexique (Sistema Nacional de Seguridad Publica, SNSP). C’est le nombre le plus élevé de tous les États de ce pays fédéral.

En outre, ces dernières années, les disparitions de femmes ont fortement augmenté dans cet État. Rien qu’en 2022, 712 disparitions de femmes et de jeunes filles ont été signalées.

Des enquêtes amplement défaillantes

L’immense majorité de ces meurtres restent impunis dans l’État de Mexico. Les enquêtes menées sur les féminicides, lorsqu’elles existent, sont défaillantes à de nombreux niveaux et les personnes responsables de ces graves manquements sont très rarement poursuivies.

Les autorités ne collectent pas ou ne protègent pas suffisamment les éléments de preuve recueillis, n’examinent pas toutes les pistes et ne prennent pas correctement en compte la dimension de genre. Les familles des victimes de féminicides doivent ainsi tenter de faire la lumière elles-mêmes sur le crime qui a coûté la vie à leur proche, en vain.

La double-peine du deuil et de l’impunité

Elles s’appellent María, Laura, Lidia, Ana. Elles sont les mères ou les filles de Nadia Muciño Márquez, Daniela Sánchez Curiel, Diana Velázquez Florencio et Julia Sosa Conde, victimes de féminicides dans l’État de Mexico. Parfois plus de 10 ans après le décès de leur proche, elles se battent encore pour la vérité et la justice, subissant la lourde double-peine du deuil et de l’impunité. Il est temps d’agir pour les aider à obtenir justice !

Signez cette pétition pour demander au Procureur général de l’État de Mexico de protéger les femmes et les filles des féminicides et mettre fin à l’impunité pour ces crimes.

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit