Les Roms en Italie doivent avoir accès à un logement adéquat

En Italie, les Roms ont été relogés par la force ces dernières années dans le cadre d’un vaste plan dit le « Plan nomade ». Plusieurs camps informels, dans lesquels vivaient les Roms ont été rasés et les habitants installés dans des camps « officiels », aux conditions insalubres et inadaptées au nombre d’habitants. Une région italienne a également issu une circulaire qui interdisait spécifiquement aux Roms l’accès aux logements sociaux. Ces politiques ont creusé un fossé entre la population Rom et les autres habitants et entériné la ségrégation.

Amnesty a dénoncé ces discriminations dans un rapport en octobre 2013 et a attiré l’attention des autorités sur ces conditions intenables. Des premières mesures ont été prises par le gouvernement du Premier Ministre Letti pour éliminer les discriminations et permettre aux Roms d’accéder à un logement adéquat. Mais depuis le changement de gouvernement, ces efforts n’ont plus eu de suite. Il est important que la mobilisation continue et que le gouvernement du Premier Ministre Matteo Renzi poursuive le travail afin de permettre aux Roms de bénéficier des droits sociaux au même titre que tous les autres résidents en Italie, sans aucune discrimination.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Protégez les enfants du Kasaï en RDC

Pétition à l’attention du président congolais pour protéger les enfants du Kasaï, victimes de violences sexuelles et autres homicides. Signez !