Action : Darfour, les enfants de la guerre

La force de maintien de la paix des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour, appelée MINUAD, a été déployée le 31 décembre 2007, mais pour les enfants de la région presque rien n’a changé. Depuis décembre, les forces gouvernementales et les milices armées ont lancé un certain nombre d’attaques. Chacune de ces attaques a tué ou déplacé des hommes, des femmes et des enfants, tandis que le gouvernement soudanais et les groupes armés continuent d’entraver le déploiement effectif de la MINUAD. L’accord sur le statut des forces (SOFA), qui réglemente le fonctionnement de la MINUAD, a été signé le 9 février 2008 par le gouvernement du Soudan et la MINUAD, mais cette dernière manque toujours de matériel militaire adéquat et de ressources humaines et ne réussit pas à protéger réellement les civils. Toute une génération de Darfouriens grandit dans un climat de peur et d’insécurité extrêmes. Sur les quatre millions de personnes touchées par le conflit au Darfour, 1,8 million sont des enfants de moins de dix-huit ans. Sur les 2,3 millions de personnes déplacées, un million sont des enfants. Depuis avril 2006, le conflit a provoqué le déplacement de 120 000 enfants. En février 2008, les forces soudanaises et les milices soutenues par le gouvernement ont attaqué des villages dans le Darfour occidental ; 800 enfants âgés de douze à dix-huit ans ont disparu durant ces attaques. En ce mois d’avril, les enfants du Darfour qui « fêteront » leur cinquième (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit