Signer en ligne Pour en finir avec le trafic et le travail forcé des ouvriers agricoles migrants en Corée du Sud

Imaginez que votre nourriture soit produite par des ouvriers agricoles migrants qui font l’objet d’un trafic et travaillent dans des conditions de travail forcé. C’est ce qui se passe en Corée du Sud. Aidez-nous à soutenir ceux qui cultivent et élèvent des animaux et à faire pression sur le gouvernement sud coréen pour en finir avec les pratiques et politiques relatives à la migration des travailleurs soumis à l’exploitation. En Corée du Sud, un grand nombre d’ouvriers agricoles migrants sont soumis à des conditions de travail abusives et privés de certaines protections prévues par la Loi sur les normes de travail.

Amnesty International a rassemblé des informations sur le nombre excessif d’heures que prestent les ouvriers agricoles migrants, sur le fait qu’ils ne bénéficient pas de jour de congé payé hebdomadaire, voient parfois leurs salaires impayés, et sont victimes de discriminations et de violences verbales et physiques. La majorité d’entre eux se voient imposer de sévères restrictions à leur possibilité de changer d’emploi. Lorsque les migrants tentent de se plaindre auprès des autorités ou de changer de travail, ils font souvent face à des menaces de licenciement ou d’expulsion de la part de leurs employeurs. Au lieu de protéger les droits des travailleurs migrants, le régime de travail introduit par le Système de permis de travail (EPS) crée des restrictions et des obstacles injustes qui contribuent aux violations des droits humains et sociaux des travailleurs agricoles migrants.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Hong Kong : gazés, agressés et arrêtés pour avoir manifesté

Violences policières lors de manifestations à Hong Kong. Amnesty estime qu’il s’agit de violation du droit international. Signez notre pétition !