Chine : vague de répression contre des dizaines d’avocats spécialistes des droits humains.

Au moins 24 militants et avocats spécialistes des droits humains ont été arrêtés ou ont disparu dans le cadre d’une répression sans précédent à travers la Chine. Bien plus ont été interrogés par la police et au moins trois cabinets d’avocats ont été fouillés. Tôt dans la matinée du 9 juillet 2015, l’avocate spécialiste des droits humains Wang Yu a disparu après avoir envoyé des messages à des amis, dans lesquels elle leur disait que le courant avait été coupé et que des gens essayaient d’entrer chez elle.

Par la suite, de nombreuses sources ont fait état d’avocats pris pour cible dans tout le pays, y compris à Pékin, Shanghai et Guangzhou (Canton). Parmi les personnes disparues figurent les éminents avocats spécialistes des droits humains Zhou Shifeng, Sui Muqing et Li Heping.
Le 12 juillet dernier, un article a été publié dans Le Quotidien du Peuple (journal officiel du Parti communiste chinois), dans lequel il était marqué que le ministère de la Sécurité publique avait lancé une opération visant à éliminer une « importante bande criminelle » qui faisait appel aux services du cabinet d’avocats Fengrui, à Pékin, pour attirer l’attention sur des « affaires sensibles ». L’article indiquait également exposer les « graves torts » causés à la société par un groupe d’avocats « de défense des droits ».
Bon nombre des personnes appréhendées faisaient partie de la centaine d’avocats et de militants qui, le 9 juillet dernier, ont signé une déclaration publique condamnant la disparition de Wang Yu. Parmi celles qui ont été emmenées par la police pour être questionnées, plusieurs ont indiqué que les agents chargés de leur interrogatoire s’étaient concentrés sur cette déclaration et avaient cherché à savoir dans quelle mesure elles étaient impliquées.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

L’avortement est un droit. Parlementaires de Belgique, changez la loi !

L’avortement est un droit humain et un soin de santé essentiel pour toute personne pouvant être enceinte. Ceci sonne comme une évidence ? Et bien, ce n’est pourtant pas encore une réalité en (…)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit