Action : Emmanuel Egbo, exécuté de manière extrajudiciaire par les forces de police nigérianes

Emmanuel Egbo, un adolescent de quinze ans, a été exécuté de manière extrajudiciaire par un policier à Enugu, le 25 septembre 2008. D’après des témoins, il jouait avec d’autres enfants devant la maison de son oncle quand un policier s’est arrêté pour discuter avec eux. Deux autres agents l’ont rejoint ; l’un d’eux a dégainé son arme et a abattu l’adolescent, affirmant qu’il avait commis un vol à main armée. Les témoins assurent qu’Emmanuel Egbo n’était pas armé. La famille d’Emmanuel Egbo s’est entretenue à plusieurs reprises avec des responsables de la police d’Enugu. Après un certain nombre de visites, elle a appris que le policier chargé de l’enquête sur la mort de l’adolescent avait été muté à un autre poste. « L’agent nous a dit que le garçon avait commis un vol à main armée et que l’affaire était close. Pour nous, cette fin est un cauchemar », ont raconté ses proches. En août 2009, la famille a découvert que le corps d’Emmanuel Egbo avait disparu de la morgue. En décembre, il était toujours introuvable. Articles en rapport sur amnesty.be Thèmes : Lutte contre l’impunité Nigéria

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit