Action : 3 suicides survenus à Guantánamo en 2006

Le 9 juin 2006, trois détenus sont morts sur la base américaine de Guantánamo. Il s’agissait de Salah Ahmed al-Salami, Mani Shaman al-Utaybi et Yasser Talal al-Zahrani. Les autorités avaient annoncé qu’il s’agissait de trois suicides. Amnesty International avait alors appelé à la mise sur pied d’une enquête indépendante. Des informations récentes sèment le doute sur les conclusions de l‘enquête officielle qui avait été menée. Déjà à l’époque, les familles des détenus décédés et d’anciens détenus de Guantánamo n’avaient pas cru à la version officielle faisant état de suicides. L’enquête menée par des militaires expliquait que les trois hommes s’étaient pendus dans leur cellule. Ces hommes étaient détenus dans le Bloc Alpha au Camp Delta, un quartier de haute sécurité. Selon un article paru en mars 2010 (Angl.) qui revient sur une déclaration de Joseph Hickman, un militaire en service sur la base à cette époque, ces morts pourraient être le résultat d’homicides plutôt que de suicides. Suite à ces informations, Amnesty International a écrit au Ministre de la Justice, Eric Holder, le 26 janvier 2010 demandant des éclaircissements au sujet de ces trois décès à la lumière des nouveaux éléments contenus dans cet article. A la date du 11 mars, elle n’avait reçu aucune réponse des autorités américaines. Ecrivez au Ministre de la Justice, Eric H. Holder. Articles en rapport sur amnesty.be Thèmes : Halte à la torture Thèmes : Lutte contre l’impunité États-Unis

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit