Action pétition : Au Pakistan, Aftab Bahadur est victime des tribunaux d’exception

En 1992, Aftab Bahadur a été arrêté par la police à Lahore. Soupçonné de meurtre, il a été détenu en garde à vue pendant plusieurs mois, sans avoir accès à un avocat, comme c’est souvent le cas au Pakistan. Lorsque qu’il a finalement été jugé en 1993, Aftab Bahadur a plaidé non coupable, en affirmant que la police l’avait emmené sur les lieux du crime pour le forcer à y laisser ses empreintes. La Special Court for Speedy Trials n°2" de Lahore (Cour Spéciale pour les procès expéditifs) l’a cependant reconnu coupable de meurtre et condamné à mort. Au Pakistan, les Court for Speedy Trials ont fonctionné de 1987 à 1994 en dehors de tout système légal ordinaire. Présidés par des magistrats à la retraite, ces tribunaux étaient dotés d’une compétence exclusive pour juger certaines infractions passibles de la peine de mort. Bien que la loi portant sur leur création ait été abrogée en 1994, un certain nombre de personnes condamnées par eux - parmi lesquelles figure Aftab Bahadur - demeurent emprisonnées. Aftab Bahadur a fait appel de sa condamnation devant la Cour d’appel de la Cour suprême. Cette Cour a confirmé la condamnation et la peine prononcées à son encontre. En 2012, Aftab Bahadur a déposé une requête en grâce auprès du Président de la République. Il est toujours détenu dans une prison à Lahore. Cette action fait partie des appels mis en place dans le cadre de la campagne "Contre la peine de mort en Asie". Voir la présentation de la campagne et les autres (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit