Campagne contre la peine de mort en Asie

Parmi les 41 pays de la région Asie-Pacifique, 17 ont aboli la peine de mort (PDM) pour tous les crimes, 9 sont abolitionnistes en pratique et un seul (Fidji) l’a maintenue pour des circonstances exceptionnelles. 14 pays la maintiennent et ont eu recours à des exécutions ces dix dernières années. Il s’agit de l’Afghanistan, du Bangladesh, de la Chine, de la Corée du Nord, de l’Inde, de l’Indonésie, du Japon, de la Malaisie, de la Mongolie, du Pakistan, de Singapour, de Taiwan, de la Thaïlande et du Viet Nam. Il existe au moins 55 crimes passibles de la peine capitale en Chine, 28 au Pakistan, 57 à Taiwan et 21 au Viet Nam. Le rapport "When justice fails : Thousands executed in Asia after unfair trials" met en avant des pratiques communes à plusieurs pays d’Asie qui représentent de graves manquements au respect des droits fondamentaux. Il s’agit de l’utilisation de la torture et d’autres mauvais traitements, de l’application de peines de mort "automatiques", du non-respect de la présomption d’innocence, du droit à la défense, du droit d’appel et de grâce. A cela s’ajoute l’existence de tribunaux d’exception, des procédures bâclées, le manque d’indépendance des tribunaux et le manque de transparence. Amnesty appelle à intervenir en faveur de huit personnes risquant d’être exécutées en Chine, en Inde, en Indonésie, au Japon, en Malaisie, à Singapour, à Taiwan et au Pakistan. Dans tous ces cas, la condamnation à mort a été prononcée à l’issue d’un procès inique, (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit