Signer en ligne Violences faites aux femmes : la Belgique doit respecter ses obligations

Un phénomène d’une ampleur affolante... En Belgique, les femmes subissent encore de nombreuses violences, qu’elles soient psychologiques, physiques, sexuelles ou institutionnelles. Allant du harcèlement de rue, dont sont victimes 98 % des femmes selon une enquête de Vie féminine de 2018, à sa forme la plus extrême, le féminicide, dont au moins 23 femmes ont été victimes en 2019. Selon les statistiques de criminalité diffusées par la police, le nombre de viols déclarés a augmenté entre 2014 et 2018, passant de 3188 à 3416. Cependant, on estime que seuls 10 % des victimes portent plainte, et donc le nombre total de viols est en réalité bien plus important. Un sondage réalisé en 2014 par Amnesty International a montré que près d’un quart des femmes interrogées ont été victimes de viol conjugal, et 13 % de viol en dehors du couple. En 2018, une étude de Vie féminine a montré que 98 % des femmes sont victimes de harcèlement dans les lieux publics. ... qui persiste malgré les bonnes volontés En 2016, la Belgique a ratifié la Convention du conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, appelée également Convention d’Istanbul. Dans le cadre de la procédure de suivi de son application, plus de cinquante associations belges se sont coalisées pour contribuer à la rédaction d’un rapport alternatif sur sa mise en œuvre. Il en ressort que malgré les différents Plan d’action officiels contre les violences faites aux femmes, la violence persiste. La (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Justice pour George Floyd !

Signez notre pétition pour demander au gouverneur du Minnesota que justice soit faite pour George Floyd, afro-américain victime de violences policières