Un accès équitable aux vaccins pour tous et toutes !

Vaccin COVID-19

Si les entreprises pharmaceutiques partagent leur savoir et leur technologie, d’autres entreprises pourront produire des vaccins contre la COVID-19 et nous pourrons mettre un terme à la pandémie sans laisser personne de côté. Agissez maintenant et appelez l’industrie pharmaceutique à jouer le jeu pour que tout le monde ait un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19.

Une inégalité vaccinale flagrante dans le monde

Tout le monde à travers la planète devrait pouvoir se faire vacciner contre la COVID-19, quelle que soit son identité ou son origine. L’accès à ce vaccin pourrait faire la différence entre la vie et la mort dans les années à venir. Les pays les plus pauvres se retrouvent en bout de file. Alors que les pays riches ont massivement vaccinés leur population, moins de 10% de la population des pays pauvres est vaccinée ! L’Organisation Mondiale de la Santé a établi l’objectif de 40% de personnes vaccinées dans les pays pauvres d’ici la fin de l’année. Sans l’aide des compagnies pharmaceutiques, cet objectif est inatteignable !

La santé est un droit universel, les firmes pharmaceutiques doivent coopérer

Des milliards de dollars provenant des contribuables ont été dépensés pour aider des entreprises comme AstraZeneca, Moderna et Pfizer BioNTech à mettre au point et produire des vaccins, qui appartiennent aux citoyens et doivent être partagés.

À cette fin, ces entreprises peuvent notamment rejoindre le Groupement d’accès aux technologies contre la COVID-19 (C-TAP) de l’Organisation mondiale de la santé, destinée à mettre les ressources des entreprises en commun. Pour l’instant, aucune d’entre elles n’a eu cette démarche.

Il est temps de faire passer la vie des gens en priorité. Le nombre fait la force. Servons-en nous pour appeler les entreprises pharmaceutiques à être à la hauteur de leurs responsabilités envers les droits humains en partageant leur savoir et leur technologie, et en rejoignant le C-TAP maintenant.

Il y a 20 ans, des millions de personnes ont eu accès au traitement salvateur contre le VIH lorsque les grandes entreprises pharmaceutiques ont permis à d’autres de produire des versions génériques à moindre coût de ces médicaments. Le choix de l’industrie pharmaceutique de garder ou de partager son savoir et sa technologie maintenant a une influence sur la manière et le moment où nous mettrons un terme à la COVID-19.

Pour respecter l’objectif de 40% de personnes vaccinées d’ici la fin de l’année, les entreprises doivent assurer que 50% de tous les vaccins soient distribués aux pays à faible revenu. Cela représente 2 milliards de doses qui doivent être distribuées dans 82 pays.

Participez au mouvement mondial dès maintenant et demandez aux entreprises pharmaceutiques de garantir une dose d’équité à toutes et tous.

PNG

Toutes les infos
Toutes les actions
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit