Les exigences de changement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient

JPEG - 61.5 ko

Le mercredi 23 février 2011 de 12h15 à 14h00

au siège d’Amnesty International

9 rue Berckmans

1060 Bruxelles

La Tunisie, l’Egypte, l’Algérie... mais aussi l’Iran, le Yémen, le Bahreïn...

... Iran : il faut enquêter sur les violences commises lors des manifestations à Téhéran...

... Le Yémen doit maîtriser ses forces de sécurité, alors qu’elles répriment avec violence les manifestations...

... Bahreïn : les morts survenues lors de manifestations mettent en évidence un recours excessif à la force par la police ...

En réaction au grand mouvement de protestation qui touche plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Amnesty International exhorte les dirigeants de cette région du monde à respecter les droits humains, y compris les droits des personnes qui manifestent actuellement.

Les gouvernements répressifs d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient sont sous pression et confrontés aux exigences croissantes de la population en matière de réforme politique, économique et sociale.

Echange avec Isabelle Duroy, spécialiste en islamologie, Anne-Marie Léonard ( spécialiste Algérie) et Sophie Aujean (spécialiste Tunisie, Liban, Syrie).

Inscription souhaitée : téléphone 02/538 81 77

mail aibf@aibf.be

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse