Rencontre « SOS Europe »

Regards croisés entre Marco Martinelli auteur metteur en scène, et Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

À l’occasion de la création à Mons les 2, 3 et 4 juillet de « Rumore di acque » dans le cadre du Festival au Carré, devant l’urgence et l’actualité brûlante des thématiques abordées par le spectacle, et en résonance avec la campagne « SOS Europe » d’Amnesty International, nous vous invitons le vendredi 19 juin à 18h30 au Théâtre Royal de Mons, à une rencontre entre Marco Martinelli et Philippe Hensmans.

Il y a 5 ans Marco Martinelli et sa compagnie, le Teatro delle Albe, créent en Italie « Rumore di acque » à partir des témoignages d’hommes et de femmes candidats à l’exil vers l’Europe, que le désespoir a poussé à quitter leurs pays au péril de leurs vies.

Depuis, des migrants ne cessent de périr dans les eaux de la Méditerranée.
L’Europe, qui a fait preuve de son incapacité à faire face à cette tragédie, se prépare à adopter des mesures de guerre aux contrebandiers d’êtres humains ; des dispositifs de prévention qui, en oubliant la protection des migrants et leurs motivations à s’embarquer dans des voyages si désespérés et qui les mettent gravement en danger, ne font que faire de la Méditerranée une frontière européenne de plus en plus assassine.

Aujourd’hui, Amnesty International lance la campagne « SOS Europe » pour demander aux dirigeants de protéger les droits des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile, afin de sauver des vies aux frontières de l’Europe.

Le Festival au Carré est un événement organisé par lemanege.mons et la Fondation Mons 2015.

Vendredi 19 juin à 18h30
Théâtre Royal de Mons
Grand Place 20, 7000 Mons

Info et inscriptions : Françoise Guffens - respgr27@amnestyinternational.be - 069/59 54 85

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse