Imagésanté : projection de "La fille inconnue" et débat : "Le médecin généraliste du futur"

Projection de "La fille inconnue" des frères Dardenne et débat sur le thème "le médecin généraliste du future" dans le cadre du Festival Imagésanté, ce lundi 17 octobre à 20h00 au cinéma Sauvenière à Liège

Le Festival Imagésanté s’est déroulé avec succès en mars dernier, et a proposé plus de 100 films en compétition, projetés au CHU et au Cinéma Sauvenière, à Liège.

Le 2e cycle Imagésanté se tiendra au cinéma Sauvenière le lundi 17 octobre à 20 h., pour la projection du dernier film des Frères Dardenne « La fille inconnue », qui renouvelle, une fois de plus, leur cinéma engagé et actuel.

L’histoire, puissante et populaire à la fois, nous glisse dans les questionnements moraux d’une jeune médecin, entre conte contemporain, quête mystique et thriller...

La projection sera suivie d’un débat sur le thème : « Le médecin généraliste du futur » avec Didier Giet, professeur de médecine générale (ULg), Martine Lachaussée, médecin généraliste et conseillère médicale sur le film La fille inconnue, Catherine Poisquet, médecin généraliste, et Florence Caeymaex, philosophe.

Des pétitions d’Amnesty International sur les problématiques liées aux migrants et réfugiés seront à disposition du public.

Synopsis :

Jenny, jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l’identifier, Jenny n’a plus qu’un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu’elle ne soit pas enterrée anonymement, qu’elle ne disparaisse pas comme si elle n’avait jamais existé.

Parallèlement au travail de la police, elle mène son enquête dans le feu continu de son métier, dans le tissu des multiples relations qu’elle entretient avec les familles de ses patients. Elle ne cherche pas à rendre justice. D’ailleurs elle est tenue par le secret médical. Mais, obstinément, elle cherche la lumière, la vérité sur un événement tragique qui s’est déroulé à partir de son cabinet et de son indifférence à un appel.

À travers les gestes, le regard mais aussi la conscience morale d’une jeune médecin, le cinéma des Dardenne nous offre la radiographie d’un quartier populaire ; un état des lieux sans misérabilisme mais avec des êtres habités par leur part d’ombre.

Réalisation : Jean-Pierre & Luc Dardenne Durée : 106’ Origine : Belgique/France Producteur : Les films du Fleuve

Date : 17 octobre

Horaire : 20h

Lieu : cinéma Sauvenière, place Xavier Neujean, 4000 Liège

Achat de places : Aux caisses des cinémas des Grignoux / En ligne : ici !

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse