Midi des droits humains : la répression à l’égard des avocat·e·s turcs

Bruxelles

Le 27 juin, dans le cadre d’un Midi des droits humains, nous accueillerons deux avocates turques qui nous exposerons la situation des droits humains ainsi que la répression à laquelle font face les avocats en Turquie.

Depuis la tentative de coup d’État en Turquie de nombreux avocat·e·s sont poursuivi· e·s en justice et condamné·e·s à l’issue de procès iniques motivés par des considérations politiques et dont le seul but est de les sanctionner en raison de leurs activités militantes. Ces condamnations ont pour conséquence de saper la confiance de la population turque dans le système judiciaire du pays.

Le 20 mars dernier 18 avocat·e·s turcs, membres de l’Association des avocats progressistes et du Bureau des droits du peuple ont été reconnu·e·s coupables d’être « membres ou dirigeants d’une organisation terroriste » et ont été condamné·e·s à de lourdes peines de prison (de 4 à 19 ans). Ces déclarations de culpabilité prononcées par le tribunal turc constituent une parodie de justice et il n’est malheureusement pas surprenant de voir des avocat·e·s qui ont consacré leur vie entière à défendre les droits des personnes accusées faire à leur tour l’objet de procès iniques. Amnesty International demande leur libération immédiate et inconditionnelle et considère que leur déclaration de culpabilité doit être annulée.

Nous avons ainsi le plaisir d’accueillir en nos locaux deux avocates turques qui ont suivi ces procès de près :

 Gül Seferolu, diplômée de l’université de Galatasaray où elle a appris le français. Avocate depuis huit ans, elle a suivi de nombreux dossiers liés à la défense des droits humains et plus particulièrement les cas où le droit à la liberté d’expression et la liberté de la presse n’étaient pas respectés. Elle milite pour la protection du droit de la défense mis à mal dans le climat politique actuel en Turquie.

 Berrak Çalar, membre du barreau de Kocaeli. En 1995, elle entre à la faculté de droit à Ankara. Membre à la fois du Bureau des droits du peuple (Halkın Hukuk Bürosu) et de l’Association des avocats progressistes (Çada Hukukçular Dernei), elle a participé à la défense de nombreuses familles de victimes d’exécutions extrajudiciaires (Hrant Dink, Dilek Dogan...) et de nombreux enseignant·e·s purgé·e·s par le régime.

Infos :
 le jeudi 27 juin 2019 de 12h30 à 14h00
 Amnesty International Belgique : Chaussée de Wavre 169, Ixelles
 langues : français et turc

Si vous souhaitez nous rejoindre, merci d’envoyer un email à mdh@amnestyinternational.be

Sandwiches et boissons seront offerts aux participant·e·s.

Nous vous y attendons nombreux·ses !]

Toutes les infos
Toutes les actions

Pour un arrêt définitif des exportations d’armes à l’Arabie saoudite

Appelez le prochain gouvernement wallon à stopper les exportations d’armes wallonnes à destination des pays qui commettent de graves violations des droits humains. Signez en ligne !