MIDI DES DROITS HUMAINS -Regard sur le droit des femmes dans l’espace post soviétique

Deux jours après la Journée Internationale de la femme, Amnesty Internationale Belgique Francophone, en partenariat avec ADC Memorial, accueille des représentantes d’ONG de l’espace post soviétique pour présenter un focus consacré à la situation des femmes dans l’espace post soviétique.

ADC Memorial et des représentantes d’ONG présentes en Moldavie, Biélorussie, Ukraine, Géorgie, Arménie, questionneront la discrimination subie par les femmes dans cette zone avoisinant la Fédération de Russie.

Evguenia Lutsenko travaille depuis 1997 pour les Droits Humains en Ukraine. Elle dirige aujourd’hui l’ONG de recherche sociale « New LIfe » sur la question du genre.

Evguenia Ivanova est une juriste et activiste pour les droits des femmes en Arménie. Aujourd’hui Human Rights Officer pour l’Institut de la Société Civile en Arménie, elle se penche sur les politiques discrimatoires à l’égard des femmes en Arménie.

Stefania Kulaeva a défendu le droit des minorités en Russie et d’autres pays d’Europe de l’Est depuis 2000 et dirige actuellement l’ONG ADC Memorial, ONG qui défend le droit de toutes les minorités et s’oppose à toute forme de discrimination.

Olga Manole a coordonné de nombreux projets en Moldavie sur les sujets de lutte anti discrimination et d’égalité femme-homme, et a participé à des missions d’observation électorales. Membre du Conseil de la presse moldave, organe de contrôle indépendant, elle coordonne aujourd’hui le programme des Droits Humains de l’association Promo LEX.

Elene Rusetskaia a milité et défendu le droit des femmes sur le plan national et international. Travaillant en Géorgie depuis les années sur ces sujets, elle coopère avec les organisations suivantes : Global Fund for Women, Women’s Fund in Georgia, UN women in Georgia, UNDP et dirige le Centre d’informations des femmes à Tbilissi.

Aleksandra Dikan, basée à Minsk, développe depuis 10 ans une expertise sur le droit des femmes, et l’égalité des genres. Elle dirige aujourd’hui le Centre de promotion des droits des femmes.

Quand ? Le vendredi 10 mars de 12h30 à 14h.

Où ? Au Secrétariat national d’Amnesty International Belgique francophone, Chaussée du Wavre 169 à 1050 Bruxelles.
Entrée libre, mais inscription obligatoire par email à eblondel@amnesty.be ou par téléphone au 02 543 79 02 auprès d’Elise Blondel au plus tard le 9 mars 2016.

Sandwiches et boissons seront offerts aux participants.

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse