Midi des droits humains - Colombie - Restitution des terres et droits humains - 5 mai 2015

Conférence - Débat en présence de deux défenseuses colombiennes des droits humains Belinda Marquez et Claudia Erazo et de Claudio Guthmann, Coordinateur Colombie au sein d’Amnesty International Belgique francophone

Belinda Marquez et Claudia Erazo reviendront sur la mise en œuvre d’une des lois emblématiques du gouvernement combien actuel, la "Loi des victimes et de restitution des terres", entrée en vigueur le 1er janvier 2012, dans le contexte politique plus général des négociations de paix actuellement en cours entre le gouvernement colombien et les FARC.

Belinda Marquez fait partie d’un groupe de 75 femmes de l’Association de femmes productrices de la terre (ASOMUPROCA) a qui l’État avait accordé des terres en 1996. Après des menaces, des homicides, elles ont dû fuir en 1999. Aujourd’hui, elles se battent pour récupérer ces terres.

Claudia Erazo, avocate colombienne, est membre fondatrice de l’association de défense des droits humains « Corporación Jurídica Yira Castro ». Depuis 2005, elle a soutenu et représenté de nombreuses victimes de déplacements forcés et soutient actuellement des paysans qui se battent pour la récupération de leurs terres volées.

Quand ? Le mardi 5 mai prochain entre 12h30 et 14h

Où ? Au Secrétariat national d’Amnesty International Belgique francophone, rue Berckmans 9 à 1060 Bruxelles.

Entrée libre, mais inscription obligatoire par email à mjeannin@amnesty.be ou par téléphone au 02 538 81 77 auprès de Marine Jeannin au plus tard le 30 avril 2015. Sandwiches et boissons seront offerts aux participants.

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse