« Zouglou » à Éghezée

Namur

Le groupe Amnesty International Mehaigne et le CC L’ÉCRIN présentent « Zouglou », une coproduction de Charleroi Danse et du Théatre 140.

Rendez-vous à Éghezée le 8 décembre à 20 h 00.

Partout où il y a Zouglou, il y a révolte !

La représentation est organisée pour célébrer la Journée internationale des droits humains.

Spectacle dans le cadre de la Journée internationale des droits humains. Une invitation du groupe Amnesty International Mehaigne en partenariat avec le Centre culturel L’ÉCRIN à Éghezée.

En baoulé, « zouglou » signifie « saleté, pourriture, tas d’ordures » à l’image de la promiscuité dans laquelle vivent les étudiants ivoiriens dans les campus à la fin des années 90. Leurs voix s’élèvent et passent par un rythme, une danse. Un groupe de musique estudiantin s’empare de cette révolte et écrit la toute première chanson de ce nouveau mouvement, le Zouglou. Selon le dicton ivoirien, « La bouche du zouglouman ne porte pas caleçon ». C’est-à-dire que toutes les vérités bonnes à dire doivent l’être. Ce qui fait de ce rythme, comme pour le reggae, une musique engagée, et souvent gênante pour les autorités.

Ce duo retrace le parcours d’un homme qui, dans son combat, emprunte à toute sa génération la force d’un rythme né pour et pendant la lutte. Face à un pouvoir dictatorial sourd, il chante, danse, parle et ironise. En zouglou, on libère la parole, on délie les langues et on tente de se libérer du joug du pouvoir avilissant. La pièce questionne cette nécessité et cette légitimité de la révolte pour une justice sociale et une société égalitaire. Cette chorégraphie imprégnée de mouvements d’imploration et de contestation se nourrit de l’histoire et de la gestuelle du Zouglou, mais également de celles des différentes révolutions dans le monde. Partout où il y a revendications populaires, il y a Zouglou.

Partout où il y a Zouglou, il y a révolte. Partout où il y a révolte, il y un désir de changer les choses, de réinventer le monde. Gbêh est mieux que drap !*

Une aînée me disait : « Il faut qu’il y ait espoir de changement, sinon l’action de révolte n’a plus de sens ». Hippolyte Bohouo

* la vérité vaut mieux que la honte

Dès 14 ans – Durée : 1h
Prévente : 15€ / 14€ (senior, chômeur)
Le jour même : 17€
15-25 ans : 1€ (réservation par tél 48h avant max)
Article 27 : 1.25€ – PASS 3 CC : 1€
Réserver en ligne (paiement sécurisé)
Par téléphone au 081/51 06 36
Par mail via info@ecrin.be

Conception, chorégraphie et interprétation : Hippolyte Bohouo

Scénographie : Johanna Daenen

Chant : Maatrix Ebonga (Ange Deroux)

Collaboration à la dramaturgie : Fanny Brouyaux

Regard extérieur : Serge Aimé Coulibaly

Aide à la mise en scène : Charlotte Fischer

Création musicale : Manou Gallo et Mick Lemaire

Création lumière : Jody de Neef

Régie lumière : Irina Reinke

Régie son : Brice Tellier

Coproduction : Charleroi Danse et Le 140

Ce spectacle est organisé dans le cadre de la journée internationale des droits humains.
En partenariat avec le Groupe Amnesty

Ajouter à votre agenda DD/MM/YYYY 08/12/2022 20:00 08/12/2022 22:00 Europe/Brussels « Zouglou » à Éghezée Spectacle dans le cadre de la Journée internationale des droits humains. Une invitation du groupe Amnesty International Mehaigne en partenariat avec le Centre culturel L'ÉCRIN à (...)
2023 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit