FÉDÉRATION DE RUSSIE : Amnesty International exprime ses condoléances

Index AI : EUR 46/052/2002

(Moscou) À son arrivée aujourd’hui (samedi 26 octobre 2002) dans la capitale russe, la secrétaire générale d’Amnesty International, Irene Khan, a fait part de ses condoléances à toutes les personnes ayant eu à souffrir de la prise d’otages de Moscou.

" J’aimerais exprimer mes plus profondes condoléances et toute ma sympathie à ceux et celles qui ont perdu un être cher ", a-t-elle déclaré.
Amnesty International réitère sa condamnation sans équivoque de toute prise d’otages, acte qui constitue en soi une violation de l’article 3 commun aux Conventions de Genève.

Les personnes à l’origine du terrible drame qui s’est produit dans un théâtre de Moscou doivent assumer la responsabilité des violations du droit humanitaire international commises. Elles doivent également être traitées en totale conformité avec la loi.

Amnesty International se félicite de la déclaration faite hier par le président Vladimir Poutine, dans laquelle celui-ci mettait en garde contre toute montée d’un sentiment d’hostilité envers les Tchétchènes. L’organisation de défense des droits humains a instamment prié les autorités russes de veiller à ce que les Tchétchènes et les membres d’autres minorités ethniques ne soient pas traités de façon arbitraire.

L’intervention des forces de sécurité russes, visant à libérer les otages, aurait été déclenchée par l’exécution par les ravisseurs de deux de leurs prisonniers. Un certain nombre d’otages semblent avoir trouvé la mort pendant cette opération. Les preneurs d’otages auraient en majorité été tués.

Irene Khan sera à Moscou du 26 octobre au 1er novembre 2002. Elle y discutera des droits humains avec des représentants du gouvernement russe et de divers organisations non gouvernementales. Elle rencontrera également des victimes de violations des droits humains. Elle tiendra une conférence de presse le mardi 29 octobre, à 12 heures, heure locale, à la Maison centrale des journalistes, 8a, boulevard Nikitski, à Moscou (code postal : 121019).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.