Afghanistan. Il faut enquêter de toute urgence sur des morts civiles

Déclaration publique

Amnesty International a exhorté les États-Unis à diligenter sans délai des investigations indépendantes, sérieuses et transparentes sur des frappes aériennes qui se seraient soldées par la mort de plus de 100 civils, dont des femmes et des enfants, dans l’ouest de l’Afghanistan.

Ces civils auraient été tués par des bombardements aériens effectués en soutien à des unités de l’armée nationale afghane, engagées dans des combats intenses avec des talibans dans la province occidentale de Farah, dans la nuit du 4 au 5 mai. D’après Rohul Amin, le gouverneur de la province de Farah, les talibans s’étaient réfugiés dans des logements civils pendant les affrontements.

Si ces chiffres étaient confirmés, il s’agirait d’une des attaques ayant fait le plus de morts parmi les civils depuis que les États-Unis ont chassé les talibans du pouvoir en 2001.

Amnesty International a signalé qu’il a été constaté que les talibans et d’autres groupes d’insurgés lancent fréquemment leurs attaques depuis des zones civiles sachant que ces dernières feront l’objet d’une réponse militaire de la part des forces gouvernementales afghanes et de leurs alliés internationaux.

Robert Wood, un des porte-paroles du département d’État américain a annoncé qu’une enquête serait menée sur cette affaire, en collaboration avec le gouvernement afghan. Dans plusieurs cas précédents de morts civiles semble-t-il imputables à l’armée américaine, l’enquête officielle a été qualifiée d’incomplète ou d’erronée par le gouvernement afghan, ainsi que par des groupes locaux et internationaux de défense des droits humains.

D’après des chiffres rendus publics par les Nations unies, 2 200 civils ont été tués au cours de la seule année 2008, dont plus de la moitié au cours d’attaques menées par les insurgés et près de 40 % par les forces afghanes et étrangères. Il y a actuellement environ 70 000 soldats étrangers déployés en Afghanistan ; plus de la moitié sont américains.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.