Afghanistan. Le Sommet de l’OTAN, un moment crucial pour les droits humains

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les droits humains « sont en jeu »

S’exprimant au sujet du sommet de l’OTAN sur l’Afghanistan qui débute à Strasbourg, en France, ce vendredi 3 avril, le directeur du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International, Sam Zarifi, a tenu les propos suivants :

« Il s’agit d’un moment crucial pour le futur de l’Afghanistan où les droits humains sont actuellement en jeu.

« La triste vérité est que l’appareil judiciaire chancelant du pays n’inspire plus aucune confiance à la population afghane parce qu’il ne cesse de lui faire défaut et de la priver de la justice la plus élémentaire.

« Il faut que le président Karzaï prenne position en faveur des droits humains. S’il y a bien une chose que nous ne voulons absolument pas c’est voir le président renoncer au respect des droits fondamentaux pour obtenir le ralliement de certains groupes politiques en Afghanistan. La nouvelle loi sur les droits des femmes dont il est actuellement question pourrait par exemple porter gravement atteinte aux droits de millions d’Afghanes.

« Il est évident que l’OTAN doit parallèlement faire du ménage dans ses propres rangs en rendant ses forces en Afghanistan pleinement responsables de leurs actes.

" Il faut que les forces en provenance de plus de 40 pays membres de l’OTAN qui sont actives en Afghanistan suivent des consignes d’ouverture du feu communes, qui soient conformes au droit international humanitaire. Les forces américaines doivent respecter les mêmes règles d’engagement ; il ne doit y avoir aucune impunité pour les forces étrangères présentes en Afghanistan."

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.