Belgique : Contrôle des armes : combien de morts encore ?

Les événements tragiques de ces derniers jours ont montré à suffisance qu’il est plus que temps de légiférer sérieusement le commerce et la possession des armes légères en Belgique.
Alors qu’on compte une arme à feu pour 10 habitants sur la planète, et plus de 2.000.000 d’armes en circulation en Belgique, l’organisation rappelle que "même s’il faut s’attaquer aux racines de la violence, notamment du côté de la discrimination, la tentation est bien trop grande pour les individus déstabilisés ou sous influence d’avoir recours aux moyens léthaux les plus immédiatement accessibles. Et s’il s’agit d’une arme à feu, les dégâts sont immédiatement plus lourds.
Amnesty International, qui mène une campagne pour un meilleur contrôle des armes légères (http://www.controlarms.be), demande au gouvernement et au Parlement belges d’accélérer l’adoption d’une réglementation beaucoup plus stricte en la matière. "Il n’est pas normal, rappelle l’organisation de défense des droits humains, que l’on puisse acheter des armes mortelles en quelques minutes, et en faire usage immédiatement dans la rue, en sortant du magasin”.
Par ailleurs, Amnesty International salue les différentes initiatives qui se sont déroulées ces derniers temps, notamment à l’initiative de Provinces, pour récupérer les armes illégales ou dont les propriétaires veulent se débarrasser.
"Ces Provinces ont montré le bon exemple, rappelle l’organisation. Nous demandons aux différents niveaux de pouvoir de s’allier pour lancer une opération de ce type à l’échelle de tout le pays. Il y va de la sécurité de tous nos concitoyens et concitoyennes”.

À ce propos, termine l’organisation, il faut rappeler que « Alors que les sociétés dominées par les hommes justifient souvent la possession d’armes de petit calibre par la nécessité présumée de protéger les femmes vulnérables, celles-ci courent en fait un plus grand danger lorsque leur famille et leur communauté sont armées. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse