Chine. L’épouse d’un militant des droits humains frappée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Amnesty International appelle les autorités du Shandong à mettre fin au harcèlement continu de Yuan Weijing, sous le coup d’une assignation à domicile presque totale depuis 2005. Yuan Weijing est l’épouse de Chen Guangcheng, avocat militant des droits humains actuellement en prison.

Yuan Weijing a été ramenée de force chez elle par neuf hommes alors qu’elle partait rendre visite à sa famille en deuil après la mort de son beau-frère Luo Kengren. Les hommes l’ont frappée à coups de poings et de pieds tout en la traînant à son domicile.

« L’assignation continue et presque totale à résidence de Yuan Weijing est illégale. Alors que les autorités nationales mettent en avant le nouveau Plan d’action national en faveur des droits humains, nous constatons que les autorités locales bafouent la loi de façon flagrante dans cette affaire, a déclaré Roseann Rife, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

« Frapper l’épouse d’un militant des droits humains alors qu’elle tente de rejoindre sa famille en deuil mérite une condamnation, la plus large possible. »

Le mari de Yuan Weijing, l’avocat défenseur des droits humains Chen Guangcheng, âgé de trente-huit ans, a été condamné à une peine d’emprisonnement de quatre ans et trois mois pour « dégradation de biens publics » et « rassemblement de foule en vue de bloquer la circulation ». Chen Guangcheng menait campagne contre les stérilisations et avortements forcés qui auraient été effectués sur des milliers de femmes de la région afin de respecter les quotas fixés dans le cadre du contrôle des naissances. Pour les défenseurs des droits humains, c’est là la vraie raison de son assignation à domicile et de celle de son épouse en 2005 et la raison de son emprisonnement en 2006.

Yuan Weijing n’a jamais été inculpée ni jugée pour une infraction reconnue par la loi. Elle s’est heurtée plusieurs fois violemment aux autorités locales qui l’empêchaient de rencontrer des journalistes et des avocats. Les enfants du couple n’ont pas pu être inscrits à l’école.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.