Chine : La police emmène un militant au milieu d’une interview télévisée en direct

L’éminent militant chinois Sun Wenguang, âgé de 84 ans, a été emmené par la police pendant qu’il donnait une interview télévisée depuis chez lui.

«  Voir Sun Wenguang emmené de cette façon est choquant et scandaleux. S’il est détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression, il doit être libéré immédiatement et sans conditions, a déclaré Patrick Poon, chercheur sur la Chine d’Amnesty International.

«  Cette honteuse intervention policière contre un éminent intellectuel est un exemple frappant de la répression brutale de la liberté d’expression mise en œuvre par les autorités chinoises. Il est inquiétant de constater que la police peut harceler des opposants de cette manière à quelque moment et dans quelque lieu que ce soit.  »

Complément d’information

Le professeur Sun Wenguang était au milieu d’une interview avec la chaîne de télévision américaine Voice of America lorsque la police s’est introduite à son domicile dans la ville de Jinan et a coupé court à son interview mercredi 1er août. L’homme de 84 ans s’est montré ouvertement critique du gouvernement chinois par le passé. Il s’est exclamé « J’ai ma liberté d’expression ! », juste avant qu’on ne le coupe pour l’empêcher de parler davantage.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !