Concours Eurovision : positionner les droits humains au premier plan

La grande finale du Concours Eurovision de la chanson 2017 à Kiev le 13 mai est une occasion majeure de braquer les projecteurs sur les préoccupations relatives aux droits humains en Ukraine, a déclaré Amnesty International.

« Des millions de personnes dans le monde vont savourer ce show éblouissant, associé aux valeurs de paix, de tolérance et de solidarité avec les droits humains. Alors que Kiev se prépare pour ce grand événement samedi 13 mai, il est crucial de garder à l’esprit les problèmes pressants relatifs aux droits fondamentaux qui sont balayés sous le tapis. C’est l’occasion pour les autorités ukrainiennes de montrer au monde leur détermination à prendre les choses en main et à agir pour amener un changement positif », a déclaré Oksana Pokalchuk, directrice d’Amnesty International Ukraine.

Des porte-parole d’Amnesty International sont disponibles pour des entretiens sur la situation des droits humains en Ukraine, notamment :

la discrimination à l’égard des personnes LGBTI à travers l’Ukraine. Malgré la toute première Marche des fiertés, réussie et sans violence, qui a eu lieu à Kiev en 2016, d’autres régions du pays sont le théâtre d’actes de discrimination et de crimes de haine.
• L’absence d’obligation de rendre des comptes pour les graves violations commises par les deux parties au conflit armé dans l’est de l’Ukraine, qui entre dans sa quatrième année.
Le calvaire des personnes déplacées à l’intérieur du pays, notamment les restrictions à la liberté de mouvement et l’absence d’accès aux services de l’État.
La situation peu reluisante de la liberté d’expression, de réunion et d’association en Crimée depuis son annexion par la Russie en 2014. Les autorités de facto poursuivent une campagne de répression contre toute forme d’opposition, en particulier contre les Tatars de Crimée.
Les pressions exercées sur les médias, notamment ceux qui épousent des opinions pro-Russes ou pro-séparatistes, ainsi que l’homicide de journalistes reconnus en 2016.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le chapitre sur l’Ukraine dans le Rapport 2016/2017 d’Amnesty International.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.