« Condamnations à mort et exécutions en 2010 ».

Amnesty International lutte pour l’abolition de la peine de mort depuis peu après sa création. L’organisation considère la peine de mort comme un châtiment cruel, inhumain et dégradant qui constitue un affront au droit à la vie. Elle s’y oppose donc dans toutes circonstances, quelles que soient la nature du crime commis, les caractéristiques de son auteur ou la méthode d’exécution utilisée.

Ce lundi 28 mars 2011, Amnesty International publie un rapport intitulé « Condamnations à mort et exécutions en 2010 ». Celui-ci établit une synthèse précise et détaillée de la situation et des principales évolutions constatées en 2010 en ce qui concerne l’application de la peine capitale au niveau mondial. Il regroupe des informations provenant de statistiques officielles (lorsqu’elles sont disponibles), des organisations non étatiques et interétatiques, des défenseurs des droits humains, des médias, et d’investigations sur le terrain. Si elle n’indique que les chiffres confirmés à l’issue de ses recherches, l’organisation tient à préciser que les chiffres réels demeurent bien supérieurs.

Cette publication est l’occasion pour Amnesty de renouveler, à l’approche de ses 50 ans, son engagement à œuvrer en faveur de l’abolition totale de la peine capitale. Il reste un long chemin à parcourir, malgré les nombreux progrès réalisés en la matière en 2010.


Consultez le rapport ci-dessous.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.