États-Unis : Le suspect de l’attentat de New York ne doit pas être envoyé à Guantánamo

NEW YORK – Réagissant aux propos du président Trump, qui a dit envisager d’envoyer à Guantánamo l’homme accusé de l’attentat commis hier à New York, Sayfullo Saipov, la responsable du programme Sécurité et droits humains à Amnesty International États-Unis, Daphne Eviatar, a fait la déclaration suivante :

« Envoyer Sayfullo Saipov à Guantánamo serait une grave erreur. Cet homme est un suspect de droit commun et doit être traité comme tel par la justice américaine. Pour le monde entier, Guantánamo est devenu synonyme de torture, de "restitutions" et de détentions illimitées sans inculpation ni jugement – il ne faut étendre son utilisation, mais y mettre un terme. »

Lauréate du prix Nobel de la paix, Amnesty International est un mouvement mondial réunissant plus de sept millions de personnes qui agissent pour que les droits fondamentaux de chaque individu soient respectés. L’organisation enquête sur les atteintes aux droits humains commises et les dénonce, informe et mobilise l’opinion publique et mène des actions pour protéger les personnes partout où sont niées la justice, la liberté, la vérité et la dignité.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

USA/Mexique : un accord risque de mettre des milliers de vies en danger

Les États-Unis et le Mexique envisagent de reconnaître ce dernier comme « pays tiers sûr » et empêcher ainsi tous demandeurs d’asile de demander protection aux États-Unis. Signez notre pétition