Éthiopie. Condamnation des deux journalistes suédois à une longue peine d’emprisonnement

Réaction d’Amnesty International à la condamnation en Éthiopie de deux journalistes suédois à une peine de onze ans d’emprisonnement, pour entrée illégale dans le pays et soutien au terrorisme.

«  Martin Schibbye et Johan Persson sont incarcérés en lien avec leur travail légitime de journalistes et doivent à ce titre être libérés immédiatement et sans condition », a déclaré Claire Beston, spécialiste de l’Éthiopie à Amnesty International.

« Aucun élément n’atteste que ces deux hommes soient coupables d’une quelconque infraction pénale. Il s’agit de prisonniers d’opinion poursuivis uniquement en raison de leur travail légitime. »

Informations complémentaires

 communiqué de presse de presse du 21 décembre 2011
http://www.amnesty.org/fr/for-media/press-releases/ethiopia-swedish-journalists-must-be-released-immediately-and-unconditional

 le 16 décembre 2011, Amnesty International a montré dans un rapport intitulé Dismantling Dissent : Intensified crackdown on free speech in Ethiopia qu’au moins 114 membres de l’opposition et journalistes éthiopiens avaient été arrêtés depuis mars 2011 simplement pour avoir exercé leurs activités et critiqué le gouvernement.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.