Gambie : Les audiences de la Commission vérité sont un grand pas vers la justice et les réparations

Les audiences de la Commission vérité, réconciliation et réparation (TRRC) de Gambie s’ouvrent le 7 janvier 2019.

« L’ouverture des audiences de la TRRC est un grand pas vers la justice, la vérité et les réparations en Gambie et démontre le réel engagement du gouvernement à rompre avec un passé de violations systématiques des droits humains, a déclaré Evelyne Petrus Barry, directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale à Amnesty International.

« Nous espérons que les témoignages et les informations recueillis pendant ces audiences permettront de révéler la vérité et de la rendre publique, et de contribuer à réaffirmer l’engagement envers la justice et l’obligation de rendre des comptes pour les Gambiens et Gambiennes qui ont été victimes d’atteintes aux droits humains pendant plus de 22 ans.

« Nous espérons que les efforts du gouvernement en vue de faire en sorte que cette TRRC implique toutes les parties intéressées, en travaillant avec la société civile et en incluant toutes les religions du pays, donneront à toutes les victimes qui souhaitent témoigner l’occasion de s’exprimer en public et en toute liberté. »

Complément d’information

La Commission vérité, réconciliation et réparation (TRRC) a été créée et lancée le 5 octobre 2018 en vue d’examiner les violations des droits humains qui auraient été perpétrées pendant les 22 ans du régime de l’ancien président Yahya Jammeh. Les audiences de la TRRC s’ouvrent le 7 janvier 2019 à Banjul, la capitale gambienne.

Toutes les infos
Toutes les actions

Des vies humaines gaspillées

Journée mondiale des réfugiés : les politiques européennes et belges ne laissent que peu de choix aux personnes qui fuient les persécutions dans leur pays. Signez notre pétition !