IRAK Anniversaire de l’attentat contre le siège de l’ONU à Bagdad

Jeudi 19 août 20034

DÉCLARATION PUBLIQUE

Amnesty International se joint aux Nations unies pour commémorer la perte de vingt-deux de leurs membres en Irak il y a exactement un an. Les membres du personnel des Nations unies qui ont été tués lors de l’attentat suicide de Bagdad, notamment Sergio Vieira de Mello, haut-commissaire aux droits de l’homme et représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, s’étaient profondément engagés à œuvrer à la protection des valeurs des Nations unies et au respect des droits humains en Irak.

Amnesty International fait part de sa profonde compassion aux collègues, familles et amis de ceux qui ont été tués et dont l’action ne sera jamais oubliée.

Nous rappelant leur mort aujourd’hui, nous engageons tous ceux qui se préoccupent de la protection des droits humains en Irak - tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays - à rendre hommage à leur mémoire. Nous devons faire honneur à l’héritage qu’ils nous ont légué et continuer la lutte en faveur de la protection des droits humains. C’est cette lutte qu’il faut placer en première ligne des efforts nationaux et internationaux de reconstruction du pays. ?

Index AI : MDE 14/045/2004

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse