ISRAËL ET TERRITOIRES OCCUPÉS - Les attaques contre les civils doivent cesser

Index AI : MDE 15/039/2005

DÉCLARATION PUBLIQUE

Amnesty International condamne l’attentat-suicide qui a coûté la vie à au moins deux personnes ce mardi 12 juillet dans un centre commercial très fréquenté de la ville de Netanya au nord de Tel-Aviv. Le groupe armé palestinien du Djihad islamique a revendiqué l’attentat, montrant ainsi une nouvelle fois son mépris total pour les droits humains fondamentaux .

Amnesty International n’a cessé d’appeler les groupes armés palestiniens à mettre un terme aux attentats-suicides et à toute forme délibérée d’attaques contre des civils israéliens.

Un kamikaze a fait exploser la ceinture d’explosifs qu’il portait, à l’entrée d’un centre commercial en fin d’après-midi à une heure de grande affluence. Au moins vingt-quatre personnes ont également été blessées, beaucoup d’entre elles sont sérieusement touchées.

Amnesty International renouvelle sa condamnation de toute attaque de ce type contre des civils par des groupes armés palestiniens, tels que le Djihad islamique, les Brigades des Martyrs d’al Aqsa et le Hamas. L’organisation appelle une nouvelle fois l’Autorité palestinienne à prendre des mesures concrètes pour enquêter sur ces crimes et traduire en justice les responsables présumés, y compris ceux impliqués dans la planification et l’organisation de tels attentats.
Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter le Service Presse d’Amnesty International au 02 543 79 04 ou consulter les sites http://www.amnesty.be et http://www.amnesty.org

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.