Israël/TPO, L’interdiction de voyager prononcée contre un membre du personnel d’Amnesty doit être levée

Yémen_Laith Abu Zeyad

Mercredi 25 mars, Amnesty International a adressé une demande au tribunal de district de Jérusalem afin que soit levée une interdiction de voyager prononcée par les autorités israéliennes contre un membre de son personnel.

Laith Abu Zeyad, chargé de campagne palestinien vivant en Cisjordanie occupée, est soumis à une interdiction de voyager par les autorités israéliennes depuis octobre 2019, pour des « raisons de sécurité » qui n’ont pas été précisées. Les précédentes tentatives d’Amnesty International pour faire annuler cette interdiction par voie administrative ont échoué.

« Les autorités israéliennes réagissent très certainement aux critiques exprimées par Laith au sujet de leur bilan lamentable en matière de droits humains et utilisent des accusations infondées dans le but de le discréditer »

« L’idée que Laith Abu Zeyad présente une menace pour la sécurité est absurde et scandaleuse. Ne connaissant pas les détails des allégations portées contre lui, il n’a aucun moyen de les contester. Les autorités israéliennes réagissent très certainement aux critiques exprimées par Laith au sujet de leur bilan lamentable en matière de droits humains et utilisent des accusations infondées dans le but de le discréditer. Nous ne pouvons pas accepter cela, a déclaré Saleh Higazi, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

« Cette interdiction arbitraire de voyager empêche Laith de faire son travail et a aussi de graves conséquences sur le plan personnel. En décembre dernier, les autorités ont refusé qu’il rende visite à sa mère atteinte d’un cancer, si bien qu’il n’a pas pu la voir avant qu’elle meure. Notre demande adressée au tribunal est une nouvelle tentative pour mettre fin à cette injustice immédiatement. »

La demande d’Amnesty International a été déposée à l’encontre du commandant militaire israélien de la Cisjordanie, de l’Administration civile israélienne et de l’Agence israélienne de sécurité. Elle vise à obtenir la levée de l’interdiction de voyager.

« Partout dans le monde, les gens traversent une période de grande incertitude. Pour les Palestiniens vivant en Cisjordanie occupée, cependant, les mesures imposées pour contenir la propagation du coronavirus sont exacerbées par les restrictions arbitraires, cruelles et inutiles touchant déjà tous les aspects de la vie quotidienne, a déclaré Saleh Higazi.

« Nous demandons au tribunal de lever l’interdiction punitive prononcée contre Laith Abu Zeyad et nous appelons les autorités israéliennes à mettre fin aux violations subies par les militants des droits humains. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Protégeons les activistes climatiques !

Il faut protéger les défenseurs de l’environnement qui chaque jour risquent leur vie. Agissez concrètement pour demander justice et protection. Signez la pétition.