L’UE doit à tout prix mettre un terme au renvoi des demandeurs d’asile vers les États qui ne garantissent pas leur protection

Le Communiqué de presse du 21 octobre ci-joint est publié par les associations suivantes : Amnesty International ; CIRE ; BCHV-CBAR ; JRS et Vluchtelingenweg Vlaandren

Le Secrétaire d’État Melchior Wathelet a décidé hier de ne plus transférer les demandeurs d’asile vers la Grèce, un pays qui ne respecte pas les droits des réfugiés.
La Belgique traitera elle-même ces demandes d’asile.
Amnesty International, le CIRÉ, le Comité Belge d’Aide aux Réfugiés, JRS-Belgium et Vluchtelingenwerk Vlaanderen saluent cette décision. Mais nos organisations demandent surtout une révision du règlement européen de Dublin qui autorise le renvoi de réfugiés vers des États qui ne garantissent pas suffisamment leur protection.

La décision prise hier par la Belgique démontre la nécessité de revoir cette réglementation.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition