Communiqué de presse

La Méditerranée est la voie maritime la plus meurtrière pour les migrants, selon l’ONU

D’après les chiffres sur les migrations que le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) vient de rendre publics, un nombre particulièrement élevé de migrants et de demandeurs d’asile, près de 350 000 personnes, ont traversé les mers cette année, à travers le monde. La Méditerranée a été la voie la plus meurtrière de toutes celles utilisées par les migrants : au moins 3 419 personnes y ont laissé la vie depuis janvier 2014.

Amnesty International a déjà demandé maintes fois aux institutions et aux États membres de l’Union européenne (UE) de redoubler d’efforts pour protéger les réfugiés et les migrants qui affrontent les dangers pour atteindre l’Europe par la mer, fuyant souvent les persécutions ou un conflit armé, et les conclusions du HCR viennent renforcer ces appels.

« Ces nouvelles statistiques confirment, une fois encore, que des dizaines de milliers de migrants et de demandeurs d’asile prennent chaque année un risque énorme, parfois au péril de leur vie, pour entreprendre ce dangereux voyage dans l’espoir d’atteindre l’Europe. Le fait que des milliers de personnes meurent aux portes de l’Europe doit inciter les institutions et les membres de l’UE à conserver une capacité de recherche et de secours suffisante afin que plus aucun migrant ne meure en Méditerranée », a déclaré Iverna McGowan, directrice par intérim du Bureau d’Amnesty International auprès des institutions européennes.

L’organisation prie plus fondamentalement l’UE et ses États membres d’ouvrir des voies sûres et légales pour que personne ne soit forcé de braver les dangers d’une traversée maritime.

En septembre 2014, un rapport intitulé Des vies à la dérive. Réfugiés et migrants en péril en Méditerranée a été publié. Il est disponible ici.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.