La secrétaire générale d’Amnesty International se rend au Chili pour faire le point sur la situation des droits humains

Annonce à l’attention des médias

ÉFAI

La secrétaire générale d’Amnesty International, Irene Khan, va conduire une délégation au Chili du 3 au 8 novembre 2008, dix ans après l’arrestation d’Augusto Pinochet à Londres.

Lors de cette visite, Irene Khan rencontrera des proches de victimes des violations des droits humains perpétrées sous le régime d’Augusto Pinochet, des personnes ayant survécu à ces violences et des personnes souffrant d’atteintes à leurs droits fondamentaux aujourd’hui, notamment des membres de communautés indigènes de Temuco et Calama. La secrétaire générale de l’organisation s’entretiendra également avec des représentants du gouvernement et de la société civile sur les défis que doit relever le Chili en matière de droits humains, et elle participera à des événements publics.

La délégation d’Amnesty International sera composée des personnes suivantes : Javier Zuñiga, conseiller ; Judit Arenas, chef du bureau de la secrétaire générale ; Louise Finer, chargée de recherche sur l’Amérique du Sud et Sergio Laurenti, directeur de la section chilienne d’Amnesty International.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse