La secrétaire générale d’Amnesty International conduira une délégation au Moyen-Orient du 2 au 11 décembre

AMNESTY INTERNATIONAL

Annonce à l’intention des médias

MDE 02/037/2006

Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International, conduira une délégation au Liban, en Israël et dans les territoires occupés (y compris en Cisjordanie et dans la bande de Gaza) afin de s’entretenir de la situation des droits humains avec des responsables gouvernementaux et des membres de la société civile.

Lors de l’annonce de cette mission, Irene Khan a déclaré : « Cette visite intervient à un moment crucial, où l’action menée par les dirigeants au nom de certains principes revêt la plus haute importance.

« Dans un contexte marqué par des tensions exacerbées au Liban, les droits humains risquent d’être foulés aux pieds.

« Le conflit entre Israël et les territoires occupés est l’un des plus ancrés au monde. Après les récentes violences dont la bande de Gaza a été le théâtre, un fragile cessez-le-feu offre l’occasion aux dirigeants de reconsidérer leurs stratégies et d’aller de l’avant.

« Alors que les gouvernements européens s’apprêtent à débattre de ce conflit dans le cadre du Sommet européen le 15 décembre, Amnesty International leur demande d’accorder la plus vive attention aux préoccupations persistantes en matière de droits fondamentaux. »

Déroulement de la mission :
Dimanche 3 décembre : SUD DU LIBAN
La délégation se rendra dans le sud du Liban afin de s’entretenir avec des victimes des répercussions du récent conflit avec Israël sur la population civile.

Lundi 4 et mardi 5 décembre : BEYROUTH
À Beyrouth, la délégation rencontrera le président Émile Lahoud, le président du Conseil des ministres Fouad Siniora et d’autres ministres libanais.
Lundi à 17h00, Irene Khan donnera une conférence intitulée « Relever les défis qui se posent aujourd’hui dans le secteur des droits humains », à l’Université américaine de Beyrouth (Auditorium B, Hall Ouest).


Mercredi 6 décembre : ISRAËL ET TERRITOIRES OCCUPÉS

La délégation se rendra à Sderot à la rencontre de civils israéliens touchés par les tirs de roquettes depuis Gaza et à Hébron à la rencontre de Palestiniens vivant en état de siège.

Jeudi 7 décembre : JÉRUSALEM
Amnesty International a sollicité des entrevues avec le Premier ministre israélien, des hauts responsables du gouvernement et des membres de la Knesset (Parlement israélien). L’organisation attend confirmation.
La délégation se rendra dans une école bilingue où des enfants arabes et juifs israéliens étudient ensemble, afin de constater la mise en œuvre du programme d’éducation aux droits humains « Des enfants aux enfants », mis en place par la section israélienne d’Amnesty International.

Vendredi 8 et samedi 9 décembre : BANDE DE GAZA ET CISJORDANIE
La délégation se rendra à Beit Hanoun notamment, afin de s’entretenir des répercussions sur la population civile des attaques et barrages israéliens dans les territoires occupés.

Dimanche 10 décembre : CISJORDANIE ET JÉRUSALEM

Pour célébrer la Journée des droits de l’homme 2006, la secrétaire générale d’Amnesty International se rendra devant le mur/barrière.
Ce même jour, la délégation rencontrera des défenseurs israéliens des droits humains.

Lundi 11 décembre : RAMALLAH ET JÉRUSALEM
À Ramallah, Amnesty International rencontrera des représentants de la société civile. L’organisation attend confirmation d’une réunion avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Amnesty International peut fournir à la presse écrite et aux diffuseurs des photographies et des images haute résolution.

Pour obtenir plus d’informations ou organiser un entretien avec Irene Khan, veuillez prendre contact avec les personnes suivantes :
– au Liban, en Israël et dans les territoires occupés : Eliane Drakopoulos, au +44 7778 472 109 (portable), ou Judit Arenas, au + 44 7778 472 188 (portable) ;
– les journalistes israéliens sont priés de contacter Udi Gilad, au +972 54 4660300 (portable) ;
– à Londres, James Dyson, au + 44 207 413 5831 ou + 44 7795 628 367 (portable).

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.