LA TUNISIE EN RÉVOLTE - LES VIOLENCES DE L’ÉTAT PENDANT LES MANIFESTATIONS ANTIGOUVERNEMENTALES

Le 14 janvier 2011 est une journée qui a marqué un véritable tournant pour la Tunisie, une
journée dont les répercussions se font sentir dans tout le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord,
voire au-delà. Ce jour-là, les Tunisiens ont appris la nouvelle pour laquelle ils étaient
descendus dans la rue et avaient bravé les tirs et les violences de la police : après 23 ans au
pouvoir, le président Zine El Abidine Ben Ali avait été renversé.

Amnesty International publie aujourd’hui un rapport intitulé La Tunisie en révolte - Les violences de l’Etat pendant les manifestations antigouvernementales qui fait le point sur l’attitude de l’état lors de cette "révolution du Jasmin". Consultez-le ci-dessous.

Documents joints

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse