La vignette du Chat aux côtés des traditionnelles bougies

Nouveau : des vignettes signées Philippe Geluck en vente aux côtés des traditionnelles bougies d’Amnesty à partir du 16 novembre. Pour les acheter, c’est par ici.

Ce lundi 16 novembre, Amnesty International lance sa traditionnelle campagne de fin d’année en faveur des droits humains, laquelle se clôturera le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme. Aux côtés des traditionnelles bougies, un nouveau produit est proposé cette année au public : une vignette autocollante électrostatique à l’effigie du Chat, réalisée par Philippe Geluck, dont le visuel sera accroché sur le bâtiment d’Amnesty à Saint-Gilles, sur l’immeuble Continental à Bruxelles (Place De Brouckère), sur les hôtels de ville de Bastogne, de Liège et d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et sur la façade de la piscine Hélios de Charleroi et dans les Jardins du Maïeur de Namur.

Je suis particulièrement fier et heureux de faire du Chat un défenseur des droits humains et de m’engager concrètement aux côtés d’Amnesty International. J’espère sincèrement que, comme moi, le public montrera son attachement au combat en faveur des droits fondamentaux en achetant massivement cette vignette exclusive”, explique Philippe Geluck.

Avec l’introduction de cette vignette autocollante qui sera vendue pour un montant de 5 euros, l’organisation espère récolter encore davantage de fonds pour mener à bien sa mission de défense et de promotion des droits humains en Belgique et partout dans le monde.

« Notre combat pour les droits humains se poursuit au quotidien et nous travaillons d’arrache-pied pour que soient défendus les droits des réfugiés qui arrivent aux portes de l’Europe et dans notre pays, ceux des femmes qui sont violentées en Belgique et dans le monde, mais aussi pour défendre la liberté d’expression, ou nous assurer que les Etats respectent leurs engagements. Les fonds que nous récoltons auprès du public sont absolument cruciaux pour pouvoir mener notre travail en toute indépendance », explique Philippe Hensmans, Directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

L’objectif de la campagne est particulièrement ambitieux, puisqu’il s’agit de vendre pas moins de 50 000 vignettes et 130 000 bougies, et ce, grâce à la mobilisation des écoles, des 60 groupes locaux d’Amnesty International, et de nombreux particuliers qui vendront bénévolement autour d’eux les traditionnelles bougies et la vignette du Chat.

View Vignettes & Bougies-retrouvez nos points de vente in a full screen map

Par ailleurs, près de 25 villes et communes de Bruxelles et de Wallonie se sont engagées à fêter les droits humains le 10 décembre, jour de clôture de la campagne et Journée internationale des droits de l’homme, en devenant « Villes lumière ». Elles arboreront ainsi le label « Ville lumière », qui garantit que la commune s’engage en faveur des droits humains aux côtés d’Amnesty. Il sera renouvelable chaque année en fonction des efforts réalisés afin de défendre et de promouvoir les droits humains au sein de la commune.

Comme chaque année, le public est appelé à allumer sa bougie le 10 décembre, Journée internationale des Droits de l’homme, mais également à apposer sa vignette du Chat sur sa fenêtre ou la vitre de sa voiture pour afficher son soutien à la défense des droits humains.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.