Le Prix Martin Ennals 2009 décerné à un défenseur iranien des droits humains

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

(Madrid) Le 20 mai 2009, le jury du Prix Martin Ennals qui récompense des défenseurs des droits humains a désigné comme lauréat pour 2009 Emad Baghi, important défenseur iranien des droits humains résidant à Téhéran.

Emad Baghi a fondé la Société pour la Défense des Droits des Prisonniers ; il s’est toujours élevé vigoureusement et sans détour contre la peine de mort en Iran. Il a notamment fait campagne pour l’examen de cette question du point de vue de la loi Islamique (la charia), démontrant l’absence totale d’arguments doctrinaux pour le maintien de la peine capitale. En outre, la liste de prisonniers condamnés à mort, parmi lesquels de nombreux mineurs, établie par Emad Baghi constitue une importante base de données pour les organes de défense des droits humains des Nations unies ainsi que pour les groupes de défense des droits de l’homme à l’étranger. Au cours de la dernière décennie, Baghi a passé quatre années en prison pour avoir milité contre la peine de mort et pour d’autres activités de défense des droits humains. S’il est actuellement libre, il doit encore répondre de plusieurs accusations relatives à son travail de défense des droits des prisonniers. Baghi souffre de problèmes sérieux au cœur et aux reins. En août 2008, les médecins de la prison dans laquelle il était détenu avaient jugé son état critique.

Le président du jury du Prix Martin Ennals, Hans Thoolen, a décrit le lauréat comme « un homme d’un courage exceptionnel défendant les droits de l’homme bien qu’il ait été emprisonné à plusieurs reprises et en dépit de sa mauvaise santé ».

La cérémonie de remise du Prix Martin Ennals aura lieu à Genève en novembre 2009.

Complément d’information
Le Prix Martin Ennals est la principale récompense du mouvement en faveur des droits humains. Il est le fruit d’une collaboration sans équivalent entre dix des principales organisations de défense des droits humains dans le monde et vise à donner protection aux défenseurs des droits humains à travers le monde.

Le jury est composé des organisations non gouvernementales suivantes : Amnesty International, Human Rights Watch, Human Rights First, la Fédération internationale des Ligues des droits de l’homme (FIDH), l’Organisation mondiale contre la Torture, Front Line, la Commission internationale de juristes (CIJ), Diakonie Allemagne, le Service international pour les droits de l’homme (SIDH) et le Système d’information et de documentation sur les droits humains (HURIDOCS).

Anciens lauréats : Moutabar Tadjibaïeva, Ouzbékistan (2008), Pierre Claver Mbonimpa, Burundi et Rajan Hoole-Kopalasingham Sritharan, Sri Lanka ; Akbar Ganji, Iran, et Arnold Tsunga, Zimbabwe ; Aktham Naisse, Syrie ; Lida Youssoupova, Russie ; Alirio Uribe Muñoz, Colombie ; Jacqueline Moudeina, Tchad ; Brigades de paix internationales ; Immaculée Birhaheka, République démocratique du Congo ; Natasha Kandic, Yougoslavie ; Eyad El Sarraj, Palestine ; Samuel Ruiz, Mexique ; Clement Nwankwo, Nigeria ; Asma Jahangir, Pakistan ; Harry Wu, Chine.

Personnalités apportant leur soutien au Prix Martin Ennals : Asma Jahangir, Barbara Hendricks, José Ramos-Horta, Adama Dieng, Leandro Despouy, Louise Arbour, Robert Fulghum, Théo van Boven et Werner Lottje (décédé).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.