Communiqué de presse

Les États-Unis doivent déférer à la justice un soldat guatémaltèque accusé de massacre

Les États-Unis doivent inculper ou extrader un ancien militaire guatémaltèque impliqué dans un massacre perpétré dans son pays d’origine a déclaré Amnesty International.

Jorge Vinicio Sosa Orantes a été condamné à 10 ans d’emprisonnement pour avoir omis de déclarer, lorsqu’il a demandé la nationalité américaine, son appartenance à une unité de l’armée qui a massacré plus de 200 personnes en 1982 dans la ville de Dos Erres.

« Jorge Vinicio Sosa Orantes ne s’est pas seulement rendu coupable d’infractions en matière d’immigration, a déclaré Sebastian Elgueta, chercheur sur le Guatemala à Amnesty International. Il doit aussi répondre de crimes de guerre. Les autorités américaines doivent l’extrader vers le Guatemala ou bien le traduire devant la justice des États-Unis pour crimes de droit international.

« Tous les États du monde ont le devoir de faire en sorte que les personnes soupçonnées de violations des droits humains répondent de leur actes devant la justice, où qu’elles se trouvent. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.