Nigeria : Un taux de mortalité des bébés élevé

En réaction à une étude indiquant que le taux de mortalité des bébés du delta du Niger pendant leur premier mois de vie était deux fois supérieur si leur mère résidait à proximité d’un site pollué aux hydrocarbures avant sa grossesse, Audrey Gaughran, directrice du programme Thématiques mondiales à Amnesty International, a déclaré :

« Ces résultats choquants soulèvent des questions extrêmement graves quant aux raisons pour lesquelles les compagnies pétrolières internationales n’ont pas pris davantage de mesures pour suivre les effets de leurs activités sur la santé des habitants du delta du Niger.

« Il faut que l’État nigérian mette en place un système de surveillance indépendant afin d’alerter la population lorsque des activités pétrolières présentent des risques pour la santé et amène les entreprises à rendre des comptes pour tous les dommages qu’elles pourraient causer. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Mexique-USA : des familles ont besoin de compassion et non de violence

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !