Keep the beat alive !

La section norvégienne d’Amnesty International a lancé une action intitulée Keep the Beat Alive contre la peine capitale. Elle s’adresse aux personnes qui participeront aux festivals musicaux de l’été. Vous trouvez des informations supplémentaires sur le site www.keepthebeatalive.no

Jarle Bernhoft, l’un des meilleurs musiciens norvégiens, a produit un rythme de base, qui imite une pulsation cardiaque, et les musiciens (et non-musiciens) sont invités à enregistrer et ajouter leur contribution via Vine et Instagram. Il s’agit de ne pas laisser le rythme – et la pulsation cardiaque – s’arrêter, en encourageant les citoyens du monde entier à s’impliquer et à ajouter leurs éléments musicaux en continu, jusqu’à ce que la peine de mort n’existe plus.
Une vidéo de présentation de ce projet est disponible en anglais ; merci de la partager en utilisant le hashtag #keepthebeatalive.