La nouvelle directrice régionale d’AI pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient

Sa nomination intervient alors que l’organisation s’apprête à étendre ses opérations à travers la région, en vue de consolider son travail en faveur des droits humains et d’accroître son impact sur le terrain. Elle renforcera ses recherches, son travail de campagne et ses activités de sensibilisation à Beyrouth, Tunis et Jérusalem-Est courant 2016.

« Nous sommes ravis d’accueillir Randa Habib à nos côtés pour guider l’essor d’Amnesty International au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a déclaré Minar Pimple, directeur général des opérations mondiales.

«  En tant que journaliste expérimentée, elle jouit de plusieurs décennies d’expérience dans une région qui est le théâtre de conflits et de violations flagrantes des droits humains. Sa compréhension éclairée de la région et sa connaissance approfondie du monde des médias aideront Amnesty International à faire entendre plus efficacement les voix des victimes de violations des droits humains et stimuleront sa capacité à mobiliser pour que leurs droits soient protégés. »

Randa Habib a 35 ans d’expérience en tant que journaliste basée au Moyen-Orient. Depuis 2012, elle dirigeait la section Moyen-Orient et Afrique du Nord de la Fondation de l’Agence France Presse (AFP), organisation qui forme et soutient des journalistes et défend la liberté de la presse. Auparavant, elle a dirigé pendant plus de 20 ans le bureau de l’AFP à Amman, en Jordanie.

Au cours de sa carrière de journaliste, Randa a fait des reportages en Irak et dans d’autres zones sensibles et zones de conflit de la région et a interviewé des chefs d’État. En 2008, elle a reçu la plus haute distinction française, la Légion d’Honneur. Elle est également membre de l’Institut jordanien des médias, association à but non lucratif qui vise à améliorer l’éthique journalistique au Moyen-Orient.

« La présence accrue d’Amnesty International au Moyen-Orient et en Afrique du Nord devrait jouer un rôle important pour mieux surveiller la situation des droits humains dans la région, a déclaré Randa Habib.

« Dans une région trop souvent marquée par des violations généralisées, Amnesty International renforce sa présence sur le terrain dans le but de contribuer davantage, aux côtés des militants de la région, à la défense des droits fondamentaux au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.