Turquie, La marche des fiertés de l’ODTÜ doit être autorisée

Les étudiants et étudiantes doivent être autorisés à organiser leur marche des fiertés annuelle à l’Université technique du Moyen-Orient (ODTÜ), à Ankara, a déclaré Amnesty International à l’approche de ce défilé prévu vendredi 10 juin, qui a été interdit par la direction de l’université.

Un courriel officiel a été envoyé à tous les étudiant·e·s pour les informer que la Marche des fiertés de l’ODTÜ n’était pas autorisée car elle « menacerait la réputation de l’université » et que la police serait appelée si elle était maintenue.

« Il y a trois ans, une marche des fiertés pacifique sur le campus de l’ODTÜ s’est heurtée à des policiers utilisant du gaz poivre, des tirs de balles en plastique et du gaz lacrymogène. Des participant·e·s ont été arrêtés et traînés devant les tribunaux avant d’être relaxés, a déclaré Nils Muižnieks, directeur du programme Europe d’Amnesty International.

« Il est extrêmement décevant de constater qu’aucune leçon n’a été tirée. La réputation de l’Université sera entachée par cette interdiction absurde et le recours injustifié aux forces de police, et non par sa communauté étudiante célébrant l’amour et la solidarité. »

En mai 2019, des étudiant·e·s et du personnel de l’ODTÜ ont organisé une marche des fiertés pacifique sur le campus. Ils ont été réprimés par une force excessive de la part de la police. Dix-huit étudiant·e·s et un professeur ont été poursuivis pour « participation à un rassemblement illégal » et « refus de se disperser malgré des avertissements ». Ils ont été relaxés en octobre 2021, mais font toujours l’objet d’une action en justice à la suite d’un recours formé par le procureur.

« Les États sont tenus de faciliter les rassemblements pacifiques et l’interdiction de cette marche des fiertés par l’université n’a aucun fondement juridique. La direction de l’ODTÜ doit annuler cette décision », a déclaré Nils Muižnieks.

Complément d’information

L’interdiction généralisée des manifestations, imposée dans le cadre d’un état d’urgence en 2017, a été levée en 2019 après avoir été jugée illégale par un tribunal d’Ankara.

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit