Un lanceur d’alerte attaqué par des hommes en uniforme de policiers

Réagissant à la suite d’une seconde attaque contre un homme d’affaires et lanceur d’alerte, Amnesty International a déclaré :

« C’est la deuxième fois en moins d’un an que Rajneel Singh, un homme d’affaires ayant alerté les autorités au sujet de fichiers informatiques contenant des données politiquement sensibles, est attaqué par des hommes portant des uniformes de policiers. Ce cas inquiétant est le dernier en date d’une série d’affaires où la police fidjienne fait l’objet d’allégations d’actes de torture et d’autres mauvais traitements, a déclaré Rafendi Djamin, directeur pour l’Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International.

« Les autorités doivent veiller à ce que Rajneel Singh, sa famille et ses avocats soient efficacement protégés contre toute forme de violence et d’intimidation, et à ce que des investigations soient menées sur les attaques dont il a récemment été victime. »

Complément d’information

Dans un climat d’impunité, les plaintes visant la police et les forces de sécurité fidjiennes font rarement l’objet d’enquêtes et de poursuites judiciaires dignes de ce nom.

L’avocat de Rajneel Singh a indiqué qu’une vidéo existe montrant apparemment une attaque commise par des membres de la police fidjienne. Une veste de policier a été retrouvée sur les lieux.

La police fidjienne dit qu’elle enquête sur cette attaque.

Rajneel Singh, propriétaire d’un café Internet, a été attaqué la première fois en novembre 2015, après qu’il eut découvert des fichiers informatiques comportant de prétendus plans visant à déstabiliser le gouvernement. Rajneel Singh dit qu’il a alerté les autorités au sujet de ces fichiers informatiques, mais que cela lui a valu d’être attaqué par elles.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.